Je me présente...
Marc Doigny
Photographe
Modèles-photo » Mwa

Munich 2007
A Munich en 2007

Débuts

Je ne me suis mis à la photographie qu'en 2004; cette année là, j'ai organisé deux grands shootings. Déjà à cette époque, je travaillais sur plusieurs jours pour établir un bon contact avec le modèle.

Bien avant cette date, je m'interessais déjà à la photographie, je répare notamment les appareils photo et les camescopes. Un des mes sites web est d'ailleurs consacrée aux aspects techniques de la photographie.

Je réalise aussi des sites web, toute mon installation de chauffage est commandée par ordinateur (avec commande à distance par internet) et je travaille pour une bibliothèque. J'ai de quoi m'occuper...

Un hobby avant tout

Même si j'organise maintenant des dixaines de shootings par an, la photographie reste surtout un hobby. Je réalise parfois des castings (des séances-test avec des nouveaux modèles) pour des agences; cela leur reviendrait trop cher d'engager un photographe pour chaque test, qui n'aboutit parfois à rien.

J'ai aussi réalisé des photoreportages de mariages, surtout grâce au bouche à oreille, mais cela me demande tellement de temps que j'ai décidé de stopper cette activité. Je sais maintenant pourquoi les photographes qui effectuent ce genre de travail demandent tellement d'argent!

Certaines de mes photos sont utilisées dans des brochures commerciales, il s'agit souvent de paysages ou des shootings pour des entreprises.

Lors de mes shootings, je travaille de préférence avec des modèles amateur ou des personnes qui ne veulent pas spécifiquement devenir modèle. Cela m'évite les poses standardisées que prennent les modèles expérimentés dès que je sors mon appareil photo.

2005 est une année de transition où je ne réalise qu'un seul grand shooting. Il faut dire que j'ai déjà un emploi à temps plein. Ce n'est qu'en 2006 que je me décide à consacrer un peu plus de temps à cet hobby. Je m'inscris sur divers forums de rencontre photographes-modèles. 2006 est une année où j'ai pu travailler avec de nombreux bons modèles. En 2007, je commence à traivailler à l'étranger; une série de sessions en Allemagne, une rencontre avec un autre photographe. Le but était aussi d'organiser une excursion en Engleterre, mais cela a été reporté.

Rencontres photographes - modèles

Les rencontres photographes-modèles (shooting days) se structurent et j'arrive à deux réunions par an. Deux rencontres, cela ne semble pas beaucoup, mais il faut dire que les shootings s'étalent sur toute une semaine et requierent une grande organisation. A chaque rencontre, il y a plusieurs modèles et photographes présent. Cela permet aux photographes d'échanger des idées et de voir comment un confrère réalise ses photos. Aux modèles, cela permet de se rendre compte ce qu'est le travail de modèle. Plus d'informations sur ces rencontres photographes-modèles se trouve sur cette page.

A partir de 2008, le nombre de shooting days augmentent (shootings d'un jour avec un thème choisi), mais les grands shootings qui s'étalent sur plusieurs jours sont limités.

Endroits de prédilection

Les deux premières années, les shootings se sont passés en Belgique. La base de départ était Ostende et les photos ont été prises dans le vieux port d'Ostende, à la plage, à Bruxelles et à l'appartement.

En 2005, deux séances se sont déroulées en France, et à partir de 2006, la base de départ a été déplacé vers le Nord de la France. Ainsi, les déplacements vers les lieux de tournage sont limités pour les modèles qui peuvent résider sur place. Il y a malgré tout un transport journalier entre la Belgique et la France pour les personnes qui ne savent rester qu'un jour.

Des shootings sont également prévus en Allemagne.

Chaque année est différente

Chaque année se présente différemment; d'autres modèles, d'autres photographes. L'ambiance pendant les séances de pose dépend en grande partie des modèles disponibles; certains s'amusent comme des fous, d'autres essaient de fournir un travail sérieux. Entre les deux, je ne peux choisir. C'est chaque fois une nouvelle expérience enrichissante.

En 2006, les photographes présents pouvaient choisir entre pas moins de 5 modèles qui étaient présents pratiquement toute la semaine. Pendant la matinée, on fait les courses ensemble, les séances sont prévues l'après midi quand il fait le plus chaud.

Autres sessions photo

En plus de cex deux rencontres annuelles, j'organise aussi des séances photos individuelles, généralement pour la réalisation d'un bookphoto pour un modèle. Ces séances de pose sont gratuites pour le modèle. Mais j'ai de moins en moins de temps à me consacrer à la création de portfolios et je dois me limiter aux modèles qui me semblent les plus prometteurs.

Pendant la saison froide, je me limite aux shootings en studio et à l'intérieur. Je dispose d'un studio mobile qui peut être utilisé pratiquement partout.

Agences de mannequins

J'entre aussi en contact avec des agences de mannequins et je suis le photographe de concours Mister. J'ai un studio de photographie complet que je peux utiliser en déplacement, l'idéal quand la lumière n'est pas bonne. Au fil du temps, je sais ce que les agences recherchent: quel type de modèles elles ont besoin, mais aussi quelles photos sont demandées dans un book. Bon nombre de modèles avec qui je travaille n'ont aucune expérience et aucune idée de ce qu'est le travail de modèle: c'est pour cela que Belgium Model Academy a été mis en route: un groupement de photographes et modèles dont le but est de donner une formation complète aux nouveaux modèles.